Le guide de l’Akita Inu

 

akita inu

Digne et noble, voilà comment est généralement décrit l’Akita Inu. Ce chien, d’origine japonaise, tire son nom de la préfecture d’Akita qui se trouve sur l’île de Honshu au nord de l’archipel.
Ascendance
A l’origine, deux grandes lignées sanguines existaient, à savoir le Dewa et l’Ichinoseki. Le premier a été retenu par les USA pour donner lieu à ce qu’on appelle aujourd’hui « l’Akita américain ». Le second fut lui considéré par le Japon comme lignée idéale et constitue aujourd’hui le véritable Akita Inu.

Pour l’adecdote : au Japon, il est d’usage d’offrir la statuette d’un Akita pour les grandes occasions telles qu’une naissance ou un mariage car il symbolise le bonheur et la santé.

Caractéristiques physiques

Poids et taille : l’Akita Inu possède un bon gabarit, de grande taille, il est également robuste et dispose d’une ossature solide. Les mâles mesurent entre 66 et 71 cm et quant aux femelles, leur taille varie entre 61 et 66 cm. Leur poids est compris entre 32 et 59 kg.
Robe : court et fourni, le poil de ce chien est également dur et droit. Son sous-poil se caractérise par sa densité et sa souplesse. L’Akita peut être de couleur blanche, rouge fauve, sésame (poils rouge à pointes noires) ou bringée (robe à rayures discontinues de couleurs différentes). Il existe une particularité spécifique à cette race appelée « l’urajiro ». Chaque couleur énoncée précédemment se doit de présenter de l’urajiro c’est-à-dire un poil blanchâtre sur des parties du corps bien précises : les côtés du museau et des joues, le dessous de la mâchoire, la gorge, le poitrail, le ventre ou encore la partie inférieure de la queue.
Particularités : la tête de l’Akita se caractérise par un front large, un stop prononcé ainsi que des yeux assez petits. Pour ce qui est de la queue, celle-ci est attachée haute, enroulée sur le dos, grosse et pleine.

Histoire de l’Akita Inu

L’Akita Inu est apparu il y a de ça environ 300 ans. Il était destiné à la chasse de gros gibier tel que l’ours ou le cerf. Au XVIIe siècle, cette espèce avait une fonction de chien de combat au Japon et était croisée avec différentes races afin d’en accroître la taille.
L’Atika frôla à deux reprises l’extinction au cours de son histoire. En effet, une épidémie de rage au Japon a failli faire disparaître cette espèce pourtant ancienne puis la Seconde Guerre Mondiale a elle aussi failli provoquer son extinction ; les Akita étant tués pour nourrir la population.
Pour cette raison, le Japon a décidé en 1931 d’ériger l’Akita Inu au rang de « trésor national » ce qui signifie que son espèce doit être protégée et préservée au même titre que toute autre tradition nippone.

Tempérament & élevage

Principales qualités : courageux, amical, alerte et réceptif
Sous ses airs calmes et nobles, l’Akita cache un caractère bien trempé qu’il est nécessaire de bien appréhender pour l’élever de la meilleure façon possible. Il est reconnu pour être un excellent chien de garde.
Doux et affectueux envers son maître et sa famille, ce chien apprécie le calme et s’adapte parfaitement au rythme de son maître. De nature pantouflarde, il préfèrera rester au chaud plutôt que de sortir sous la pluie pour une balade. Globalement, il s’agit d’un chien très agréable à vivre au quotidien, qui aboie très peu.

Mais l’Akita peut aussi se montrer méfiant et réservé face à de nouvelles personnes ou face à ses pairs, cela s’expliquant par son aspect primitif. Il manifestera alors sa méfiance par des mouvements de reculs, aboiements ou encore en baissant les oreilles ainsi que la queue. A noter que les femelles sont davantage réservées que leurs amis mâles. Il s’agit également d’un chien indépendant doté d’une grande intelligence, que l’on définit parfois comme un « chien-chat ».

>> Plus de conseils pour élever son Akita Inu

En bref

L’Akita Inu a tout du parfait chien de compagnie : doux et alerte à la fois. Néanmoins, son caractère primitif fait de lui un chien au fort tempérament, têtu, qu’il faudra apprendre à bien connaître. De nature dominante, il peut se révéler bagarreur avec ses pairs d’où l’importance de l’éduquer au plus tôt. Quoi qu’il en soit, assurez-vous que le tempérament de ce chien vous corresponde avant d’en faire l’acquisition.